décor désincarné

Lyon, quartier de la Croix Rousse, novembre 2020. Déambulations de reconfinement, acte IV. Une impression d’ailleurs, de décor vide. Les premiers froids dépeuplent encore un peu plus les rues, reste les tags, les traces, et ce ciel bleu tellement vivifiant. Une impression de folie aussi, dans cette situation, dans nos communications. Une situation exceptionnelle, une perte de repères dans l’espace-temps, un triste arrêt sur image.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s