perpétuel

Santa Monica, décembre 2017. Un simple lever de soleil, tout ce qu’il y a, à première vue de plus banal. Une plage encore presque déserte, les allées et venues des vagues, le rythme des jours. En ces temps de confinement et d’incertitudes, ces photos prennent à mes yeux une importance nouvelle. Comme un symbole de légèreté, comme un témoin que le monde et sa beauté ne s’arrêtent pas de tourner.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s